Réchauffement climatique

Les changements climatiques ne datent pas d'hier. Les modifications de notre climat sont aussi anciennes que notre planiète Terre. Les grandes tendances de la température planétaire au cours des temps géologiques montrent que le climat a été généralement plutôt chaud, hormis au  cours  des cinq Eres glacières. La dernière étant celle que nous vivons actuellement.

Le changement climatique actuel n'est cependant pas à considérer comme une modification ordinaire. Par son ampleur et sa rapidité le réchauffement que nous vivons en ce moment peut être réellement considére comme extraordinaire dans l'histoire de la planète.

Le mot climat vient du grec Klima signifiant "inclinaison" évoquant le rôle  majeur  de  l'inclinaison des rayons solaires sur la surface terrestre . L'étymologie du mot rappelle que la température moyenne est influencée en partie par le cycle naturel du soleil. Cependant, la hausse actuelle de la température est trop forte pour être exclusivement liée à l'activité solaire.

Nos modes de vie et nos consommations quotidiennes émettent de grandes quantités de gaz à effet de serre (GES)

L'aggravation de cette effet de serre joue un rôle de premier plan dans le changement climatique. Chacun de nous doit en être conscient, il faut diminuer dés aujourd'hui nos émissions de GES.

L'accentuation du changement climatique est principalement liée aux GES  provenant des activités humaines. Ces émissions d'origine anthropique* sont dues pour plus de 3/4 au dioxyde de carbone (CO2) provenant en grande majorité de la consommation des énergies fossiles par les véhicules, le chauffage de l'habitat et les industries.

Mais il ne faut pas oublier l'augmentation de la population sur terre, incluant la déforestation qui se situe à la seconde place en terme de responsabilité dans l'augmentation des émissions mondiales de GES.

Le réchauffement planétaire introduit un facteur supplémentaire d'inégalité et de disparité entre les différentes zones géographiques du globe. Les populations des pays les plus pauvres du monde sont les plus vulnérables face aux effets du changement climatique, alors qu'ils en sont les moins responsables.

Les pays en développement ne sont en effet pas en mesure de se prémunir contre les impacts du phénomène et de s'y adapter. Le changement climatique accentue les situations précaires des populations les plus démunies (sécurité alimentaire, accès aux soins, à l'eau, à l'énergie et au logement..) renforçant encore un peu plus la fracture sociale et économique entre le Nord et le Sud.

En raison de leur localisation, de la faiblesse de leurs revenus, de l'insuffisance de leurs ressources et capacités institutionnelles et du fait qu'ils misent d'avantage sur des secteurs dépendant du climat tel que l'agriculture, les populations des pays les plus défavorisés sont les premieres victimes des actuels et futurs changement climatiques

 

*Anthropique: modification ou détérioration du paysage dûe à l'intervention de l'homme. 

 

entrer hypertexte vidéo

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

05.04 | 19:51

...
05.04 | 19:48

Merci !!!

...
05.04 | 19:34

Très intéressant !

...
05.04 | 11:59

Ça a vraiment l'air passionnant et comme déjà dit plus tôt j'ai hâte de lire ton livre.Je te souhaite tout un tas de succès et plein de happiness!

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE